The Two-Headed Serpent

Noël approchant, parcourant les boutiques en quête de cadeaux, je me suis fait plaisir : j’ai craqué sur la campagne Chaosium pour Pulp Cthulhu : The Two-Headed Serpent ! 🙂 J’en profite donc pour mettre en route un article consacré à cette campagne, article que je compléterai plus tard :

  • pour vous présenter mes préparatifs de campagne
  • pour partager nos premières impressions après avoir joué la première session
  • pour un compte-rendu détaillé quand nous serons venus à bout de la campagne.

Pourquoi ai-je choisi cette campagne ?

Après avoir joué Les Masques de Nyarlathotep, Les Oripeaux du Roi, et les Montagnes Hallucinées, nous avons discuté avec mes joueurs du type de campagne que nous aimerions jouer ensuite. Le Grand Nord nous avait emballés au début, mais la fin fut laborieuse. Les Oripeaux fut une campagne intéressante, avec une couleur vraiment spéciale (le jaune ?) : peu de tentacules, mais une présence du Mythe à la fois insidieuse, psychologique, onirique, et artistique. Je la recommande vivement. Mais le verdict fut cependant sans appel : les meilleurs souvenirs, les moments les plus épiques, l’Aventure avec un grand « A », c’est Les Masques ! De l’action, du voyage, de l’exotisme, et du Mythe bien sûr ! Cette campagne a quelque chose de spécial que nous n’avons pas retrouvé depuis. J’ai aussi été tenté par Les 5 Supplices, mais… trop de commentaires mentionnent sa grande linéarité, j’ai donc zappé. En tenant The Two-Headed Serpent entre mes mains, j’ai eu l’impression que j’avais là une campagne du même acabit que les Masques, du moins je l’espère ! Nous verrons cela… En attendant, voici une rapide présentation vidéo de la prise en main de la bête, et de mes premières impressions 🙂 :

 

À suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*