Que se passe-t-il dans ce bled ?

Il y a 45 ans…

En 1885 des pionniers de la ruée vers l’or s’installent dans la région pour exploiter un filon découvert dans Little-Big-Rock. Ainsi naquit Yellowtown. La tribu Sioux locale ne voyait pas la chose d’un bon œil, car selon une légende transmise de père en fils, la montagne abrite en son cœur un lieu sacré que leur tribu a pour mission de protéger, et qui doit à tout prix rester inviolé. La montagne abrite en réalité une reine du peuple serpent fécondée et placée en stase dans la pouponnière ophidienne, dont le réveil permettra la renaissance de l’ancienne race. La mine de YellowTown fut cependant créée et exploitée. Quatre ans plus tard, une certaine Bertha Shipley arrive à YellowTown et rachète la mine, puis oriente les tunnels en direction du lieu interdit. Les indiens décident alors d’intervenir. Des échauffourées, puis des combats, et l’armée est finalement appelée en renfort. La bataille qui s’en suivra sera perdue par les indiens, avec de lourdes pertes des deux côtés. Peu après, Ms. Shipley sort la reine serpent de sa stase et quitte YellowTown.

Chronologie

  • Août 1885 : premiers chercheurs d’or
  • 8 Mars 1889 : Ms. Shipley arrive à YellowTown.
  • 13 Mars 1889 : Ms. Shipley rachète la mine et réoriente les tunnels.
  • 16 Juin 1889 : bataille de Little-Big-Rock
  • 4 Juillet 1889 : Ms. Shipley sort la reine-serpent de sa stase et ferme la mine.
  • 4+ Juillet 1889 : Un éboulement est provoqué pour condamner l’accès à l’antichambre.
  • À partir de 1890 : premières infrastructures et développement exponentiel de Cornucopia
  • Août 1905 : Alan Page (45 ans à l’époque) et sa femme sont attaqués au cours d’une ballade.
  • Vendredi 11 Juillet 1929 : les investigateurs prennent l’avion.

Aujourd’hui

Au moment où les investigateurs arrivent, le processus de peuplement est déjà bien engagé : depuis plusieurs années, la reine engendre des hommes reptiles à une cadence de deux à trois par semaine. Tout ceci se fait au nez et à la barbe de la plupart des habitants de Cornucopia, qui mènent une vie prospère. Les hommes serpents sont en train de constituer une petite armée dans la montagne et commencent à essaimer dans les villes voisines grâce aux bons services du Révérend Laurence.

Cornucopia est une ville mormone au taux de natalité très élevé. Ceci est dû à sa prospérité économique (voir Alfred Smith) et aux substances chimiques dispensées à la population lors de la messe ou administrées par le docteur Lopez. Chaque semaine après la messe, le révérend envoie deux jeunes mormons « prêcher la bonne parole » dans d’autres villes. Les jeunes humains sont en fait sacrifiés et remplacés par des copies conformes reptiliennes, grâce à un stratagème que les investigateurs auront l’occasion de découvrir.

Le révérend a accepté ce trafic contre-nature par intérêt : il y trouve son compte grâce aux pépites d’or que les reptiles lui ramènent de la montagne, ainsi qu’aux substances chimiques lui permettant de contrôler toute une population de mormons dévots. Le révérend arrose le shérif et les frères Grutch, qui savent que cette affaire cache quelque sombre trafic, mais qu’elle est juteuse. Il ferment donc les yeux et sont prêts à tout pour maintenir la situation en l’état.

Agenda

Voici maintenant l’agenda, c’est à dire les événements qui auront lieu si les PJ ne font rien de significatif. Bien que ces événements aient lieu indépendamment des PJ, certains (comme la messe et l’arrivée du train) devraient être amenés à la connaissance des PJ d’une manière ou d’une autre (conversations, rumeurs, affiches en ville, etc.).